Skip to content

Notre ambition

Pour des coopérations de responsabilité partagée

Les sociétés contemporaines font face à l’apparition de nouveaux risques et à la permanence d’enjeux anciens qui les mettent à l’épreuve. Ces risques – sanitaires, environnementaux, sécuritaires, alimentaires… – et ces enjeux – de développement et de stabilité notamment – bouleversent les anciens équilibres internationaux et provoquent des effets bien au-delà des territoires dans lesquels ils surviennent. L’interconnexion toujours plus forte entre les sociétés est aussi une interpénétration des défis auxquels ces sociétés sont confrontées. Dans ce monde en mouvement, coopérer n’est donc plus seulement un impératif éthique, c’est aussi une nécessité pratique.

Au cours de ces dernières décennies, les attentes des sociétés, au Nord comme au Sud, ont largement évolué. Avec l’émergence – ou la réémergence – de nouveaux acteurs sur la scène internationale, on assiste aujourd’hui à une diversification des offres de coopération et des modèles de développement proposés aux Etats. Ces modèles alternatifs de développement reposent eux-mêmes sur des prémisses conceptuelles nouvelles, souvent distinctes de celles en vigueur à l’échelle française et européenne. Cette nouvelle donne internationale impose un effort de compréhension et d’anticipation pour les acteurs et les observateurs du monde de la coopération et du développement. Comprendre l’évolution des sociétés prises dans le temps long pour mieux répondre à leurs besoins et aux nôtres ; identifier les défis d’aujourd’hui et de demain et proposer à nos partenaires des solutions coconstruites pour des coopérations de responsabilité partagée.

Comprendre l’évolution des sociétés prises dans le temps long pour mieux répondre à leurs besoins et aux nôtres .

En réunissant chercheurs, acteurs de la coopération et du développement, publics comme privés, et personnalités de la société civile, l’Institut du Méridien souhaite enrichir la réflexion stratégique sur ces questions et proposer des contributions innovantes pour mieux y répondre. Car ces nouveaux défis sont aussi de nouvelles opportunités et il convient de les saisir en potentialisant les synergies qui existent entre les acteurs français et européens du développement et de la coopération. L’Institut du Méridien souhaite ainsi mieux valoriser les initiatives existantes, notamment celles issues des diasporas, acteurs essentiels et pourtant souvent négligés du développement international.

Enfin, alors que l’aide publique au développement connaît une hausse importante des moyens qui lui sont alloués à l’échelle française, il importe de mieux faire connaître ce champ de l’action publique aux opinions françaises et européennes. En communiquant sur les actions mises en œuvre, en étant attentifs aux attentes et aux besoins des sociétés, au Nord comme au Sud, l’Institut du Méridien souhaite y contribuer.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook